Univers

L’univers principal de The Tale of Great Cosmos se déroule sur la planète nommée Terae qui est composée de 3 continents principaux sur lesquels vivent les 9 races intelligentes. La planète appartient au système stellaire de l’étoile nommée Lumnia, similaire au système solaire, cependant Terae possède deux satellites naturels : Moondora et Moondraka. Si la première est plutôt accueillante et abrite des formes de vie primitives sur sa face cachée, la deuxième est totalement volcanique et inhabitable.

Terae est divisée en pays avec chacun ses propres lois et abritant une ou plusieurs races, certains groupes peuvent même diriger et établir certaines lois pour certains pays. De plus, certains traités sont d’ordre mondial et obligent les pays à respecter les accords qu’ils impliquent, on peut notamment relever les traités de paix au cours de l’histoire.

Réalités alternatives

Si la planète compte aujourd’hui 9 races évoluées, ce ne fut cependant pas toujours le cas… L’histoire de Terae telle qu’elle est connue n’est qu’une possibilité parmi tant d’autres, en effet les choix et les actions déterminent les conséquences de ce monde en perpétuelle évolution. Ainsi, chaque choix scinde l’Histoire en plusieurs histoires alternatives. Les réalités alternatives constituent ainsi un large panel d’histoires différentes, dont probablement la vôtre. L’histoire telle qu’elle est décrite ici ne relate que les faits d’une de ces réalités, baptisée « Réalité Alpha ».

Dans l’histoire de la réalité Alpha, certaines races auraient dû disparaître il y a bien longtemps, mais suite à un concours de circonstances et au pouvoir d’un mystérieux ancien artefact : la Chronosphère, une autre réalité est venue se mêler à celle-ci, les races autrefois disparues qui avaient survécu dans cette réalité Bêta débarquèrent définitivement dans la réalité Alpha.

L’histoire de la réalité Bêta, est relatée ici. La suite de cette page ne concerne que la réalité Alpha.

Planisphère :

Géographie de Terae

Races et classes :

Sur Terae il existe 9 races évoluées : Les humains, les élémentaires, les magical girl, les gardiens, les succubes, les onikaosu, les Ningemono, les Machina et les polymorphes. Pour plus de détail sur les races et classes disponibles rendez-vous sur la page races et classes du site

Histoire de Terae

Origines

Jadis, alors que notre univers n’était que vide absolu, trois êtres exceptionnels débarquèrent, il s’agissait des déesses fondatrices. Spatia, déesse de la matière, créa les atomes et les molécules dans notre univers. Elle modela les éléments et créa la matière, elle conçut alors les galaxies, les systèmes planétaires, et les planètes elles-mêmes. Tempus, déesse du temps, donna ensuite aux choses un âge, elle créa littéralement le temps qui fait vieillir les molécules, donnant à la matière une durée de vie. Finalement Vitalia créa la vie, elle insuffla à certains groupements de matière la capacité de  « vivre » de s’animer. Elle commença par les végétaux, capable de capter l’énergie de la matière environnante sans pouvoir se mouvoir, puis elle créa les bêtes, forme de vie plus avancée mais très primitive. Elle répartit ces deux formes de vies sur diverses planètes. Enfin lorsqu’elle eut terminé son travail, elle se concentra sur une planète en particulier, une planète que les déesses appréciaient tout particulièrement, elle y créa six formes de vie hautement avancées.

En premier parmi les bêtes, Vitalia insuffla l’intelligence et donna naissance à la première race : les Ningemono. Cependant, elle était mécontente de son résultat et décida de créer les autres races différemment. Elle créa ainsi des créatures de force et de pouvoir, les Onikaosu et les succubes. Puis pour contrebalancer les forces de la nature elle créa des créatures bien intentionné, altruiste et dévouées, les Magical girl et les gardiens. Enfin Vitalia, plaça en pierre angulaire, son espèce préférée, l’Homme. L’Homme était naturellement neutre et devait équilibrer les forces entre les races. C’est ainsi que notre monde fut crée, les déesses une fois leur mission accomplie, s’en retournèrent chez elles, probablement dans un univers parallèle, d’où certains affirment qu’elles nous observent encore aujourd’hui.

Par la suite, les Ningemono furent massacrés lors d’une grande guerre antique de cent ans. Éradiqués complètement, cette race fut oubliée dans l’Histoire.

L’an 0 et l’émergence de deux nouvelles races

Des années plus tard, en l’an 0 de notre ère, certains humains commencèrent à s’intéresser à l’architecture de la nature, à comprendre, d’où vient sa force, aux essences même du monde. Au bout de nombreuses années de recherches, Spatia impressionnée de leurs résultat, leur offrit la capacité de maîtriser totalement une des nombreuses essences, un élément particulier de la nature. Ainsi naquit les premiers élémentaires.

Les Onikaosu et succubes, jaloux du présent de la déesse, réussirent à convaincre les humains qui n’avais pas reçu le présent de Spatia, ensemble ils tentèrent de voler les essences mêmes de la nature, afin de priver les élémentaires de leur pouvoir, mais en faisant cela, ceux qui volèrent une essence furent réduits à néant, transformés en énergie pure à jamais. Ne pouvant accepter un tel sort, les Onikaosu usèrent de leurs pouvoirs pour modeler cet amas d’énergie pure, les gardiens et Magical girl tentèrent de les en empêcher. La combinaison des forces magiques des diverses espèces en présence ricocha sur l’amas d’énergie, qui s’altéra et donna vie à des créatures d’énergie pure. Ces êtres fait d’énergie pures, pouvaient alors modeler leur énergie propre pour changer à volonté d’apparence, ils copièrent les autres races sur leurs moindres faits et gestes et se fondirent dans la masse. De nos jours ces créatures appelées « Polymorphe » vivent parmi nous, sans que l’on ne le sache. Il fut décrété bien plus tard que ces événements seraient le point d’origine dans le temps de notre ère.

L’évolution du monde et la fondation d’Eleutheria

Les guerres ont pris place dans le cours de l’histoire depuis la création des polymorphes liés au tensions causées par la jalousie et la soif de pouvoirs de certains. Principalement, deux guerres ont eu lieu, la guerre de contrôle en l’an 153 où les Onikaosu aidés des succubes ont tenté de prendre le contrôle du monde. Les Magical girl et gardiens furent décimés durant la guerre, et ce sont les élémentaires qui y mirent un terme avec la collaboration des humains. Ils instaurèrent une paix durable, au prix que les Onikaosu et succubes furent réduit à un territoire bien amoindri.  

En l’an 666, les élémentaires lancèrent une guerre visant à anéantir définitivement les Onikaosu et à asservir les succubes, ce fut la guerre d’annihilation. Les Onikaosu luttèrent contre les élémentaires, et à l’aube d’une bataille décisive pour leur survie, une alliance inespérée se forma entre les races contre les élémentaires, la guerre prit fin, et les élémentaires furent condamnés à payer les dettes des autres races, ils perdirent aussi en territoire au profit des Onikaosu. Il fut alors décrété en l’an 667 que toutes les races devaient signer le traité universel de paix interdisant tout conflit ouvert entre races. Le traité fut signé à l’unanimité par toutes les races. Cependant des tensions entre les races existent toujours, et certains agissent dans l’ombre pour briser le traité de paix, ou simplement pour nuire aux autres races.  

En 1043 fut fondé le royaume d’Eleutheria par certains êtres se présentant en tant que prophète des déesses, le royaume s’est rapidement développé grâce à sa politique tolérante. En l’an 1058 éclata la troisième guerre mondiale : la guerre de la renaissance. La guerre fut initiée par de puissants démons contrôlant les nations de leurs races, l’attaque fut simultanée sur tous les continents et les démons souhaitant retrouver leur grandeur d’antan avait presque gagné. Mais grâce à l’aide des prophètes d’Eleutheria, la situation fut renversée sur bon nombre de fronts, et les seigneurs démons furent anéantis par le roi d’Eleutheria en personne maniant une épée d’un éclat inconnu et incomparable, dont nul ne sait l’origine ou le nom de cette lame sans pareil et inégalable. Ainsi la guerre fut perdue par les démons, et le nouveau traité de paix de 1059 fut signé par les nations, les terres des démons furent restituées et leurs gouvernement renouvelés et placés sous contrôle des autres nations.

Le renouveau

La période qui suivit la guerre de la renaissance, fut une période de renouveau. Les cités détruites furent reconstruites, et la politique démone changea complètement avec l’influence du conseil des vainqueurs formés suite à la guerre dans le but de préserver la paix mondiale. Cependant, les seigneurs démons ayant initiés la guerre, appelés Onilord, n’ont pas totalement disparus. En l’an 1069, un groupe terroriste anarchiste tente de bouleverser l’ordre mondial en permettant aux Onilord de revenir à la vie. Malgré cela, le processus étant incomplet, un groupe d’aventuriers parvient à déjouer la menace.

En parallèle, à Alinor, la capitale d’Eleutheria, une guilde se forme en l’an 1078 et recrute des aventuriers téméraires pour toutes sortes de missions périlleuses. Lors de l’une d’entre elle, un groupe d’aventurier remet à jour la cité antique d’Ecnopolis située en bordure au nord du territoire du pays. La cité n’est cependant pas vide et abrite le peuple Machina, des androïdes dotés d’une intelligence hors du commun et issues du savoir des Ningemono il y a fort longtemps. Par ailleurs, le groupe découvre la Chronosphère, un artefact ancien qui permet de créer des ponts entre les réalités alternatives. Cette dernière s’active, et des Ningemono en masse provenant de la réalité Bêta affluent en masse fuyant l’apocalypse de leur réalité.

Désormais, le monde de Terae devra faire face à de nouvelles aventures, seul l’avenir pourra nous dire ce qu’il adviendra de celles-ci.